Sports d’hiver: jamais sans ma RC

L’hiver dernier, j’ai été renversé sur une piste de ski, mais par chance, je n’ai rien eu. S’il avait toutefois fallu m’hospitaliser, qui aurait payé?

Probablement la RC privée de l’auteur de l’accident. L’expérience montre que les collisions entraînent généralement des demandes en dommages-intérêts au civil, sans parler des actions au pénal. La personne blessée sur une piste de ski, par exemple par une personne éméchée, peut demander à la RC privée de cette dernière la prise en charge des frais de guérison et faire valoir, le cas échéant, un manque à gagner, si l’assurance-maladie ou l’assurance-accidents ne prennent pas en charge ces frais. C’est pourquoi il faut toujours noter les coordonnées des protagonistes en cas de collisions avec blessures.


Tout le monde n’a pas une RC privée

Chaque hiver, des milliers de skieurs et de snowboardeurs sont victimes de collisions sur les pistes de ski d’Helvétie, avec parfois de lourdes conséquences, voire des décès. Une assurance responsabilité civile privée est donc un must. Cependant, tous les Suisses n’en possèdent pas une. C’est le cas notamment des jeunes qui quittent le foyer parental sans avoir leur propre assurance. Ce faisant, ils courent un risque important, pas seulement sur les pistes de ski. Les victimes potentielles elles aussi courent un grand risque si leur employeur ne les assure pas (notre conseil: envisager la souscription d’une assurance-accidents privée).


Respecter les règles de la FIS

Si une RC privée offre une bonne protection, elle ne saurait être la porte ouverte à tous les excès. Dans certaines circonstances (p. ex. faute grave), l’assurance peut contraindre l’auteur du dommage à rembourser une partie des frais. Pour apprécier les cas de collisions sur pistes de ski, les tribunaux se fondent sur les dix commandements de la Fédération internationale de ski (FIS), notamment sur les principes suivants: tu respecteras autrui, tu maîtriseras ta vitesse et tu ne stationneras pas aux endroits sans visibilité.


Protégez vos droits!
Pour obtenir gain de cause lorsque vous êtes dans votre droit.

À découvrir également

CAP - Protection juridique privée et circulation de la CAP

Protection juridique privée et circulation de la CAP

Parfois, il est nécessaire de faire respecter ses droits. Nous veillons à ce qu’ils soient reconnus.
 

CAP - Conseil juridiques: Une glissade douloureuse

Une glissade douloureuse

Je me suis cassé le bras en tombant sur un trottoir verglacé. La commune est-elle responsable?
 

CAP - Conseil juridique: Cadeau raté - que faire?

Cadeau raté:
que faire?

Pour Noël, j'ai acheté une écharpe à ma nièce. Si elle ne lui plaît pas, est-ce qu’un remboursement est possible?
 


Contact

Centre de service à la clientèle

Tél.:  +41 58 358 09 00

Fax:  058 358 09 01

email: contact@cap.ch

Déclarer un litige


Services

Conseil

Avez-vous des questions sur votre contrat ou souhaitez-vous conclure une assurance de protection juridique de la CAP?

Prenez contact avec les conseillers de notre société mère Allianz.

Agences Allianz